Escarpins et salomés

L’escarpin INEA, la chaussure de la féminité .

 

L’escarpin, chaussure légère souvent nommée « Décolleté » et à tendance habillée, laisse apparaître le cou-de-pied et se chausse facilement en y glissant simplement le pied. Principalement à bout fermé, il peut se parer pour l’été d’un bout ouvert.

Rehaussé d’une bride enserrant la cheville en forme de « T » l’escarpin devient Salomé. Elle peut être simple, double ou croisée sur le cou-de-pied, agrémentée ou non d’ornements. Le talon mesure au minimum 4 cm, au-delà de 10 cm on parle de talon aiguille. Au fil des années, l’escarpin s’est tellement démocratisé qu’on en trouve dans tous les dressings. Initialement porté avec un tailleur, il est aujourd’hui chaussé quotidiennement, même avec un jean.

Des styles multiples mais toujours actuels !

L’escarpin INEA se décline par tous les styles : bouts carrés ou bouts pointus, décolletés ou salomés, talons fins ou talons bobines, en 7e largeur pour une meilleure aisance du pied qui n’est pas toujours évidente dans ce style de chaussures. GEP CHAUSSURES a continué à travailler ces styles et a proposé dans sa collection ETE 2020 des décolletés simples ou avec brides chevilles, avec des arrières fermés ou ouverts sur un talon de 6.5 cm. Ils sont travaillés dans des matières de cuirs souples, dans des tons irisés pour la saison ETE 2020 comme sur le modèle PICOTE  en cuir/chèvre fantaisie et  pour la saison HIVER 2020 , avec les modèles LOFT ou NAOS.

Ces styles sont toujours très actuels et plaisent à beaucoup de femmes, car ils donnent un très beau galbe à la jambe et offrent un look très féminin. Montés sur des formes confort, ils permettent à beaucoup de femmes de pouvoir associer l’élégance à l’agréable.